VOYAGE

Une fugue dans le Tarn pour tous

Disposant d’une grande variété de paysages, allant des forêts de la montagne noire aux rochers granitiques du Sidobre, en passant par les vignes de Gaillac, le Tarn est également riche en découvertes architecturales.

Une nature étonnante, une histoire riche, un patrimoine incomparable… et des habitants accueillants, le Tarn est une destination à découvrir d’urgence. Avec ses grands sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ses villages médiévaux, ses jardins remarquables, ses monuments historiques sans oublier une nature généreuse, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies d’évasion.

 

POUR LES FÉRUS DE PATRIMOINE

Prendre une leçon d’architecture à Albi. La Cité épiscopale, en- semble architectural tout en brique orangée, comprend la collégiale Saint-Salvi et son cloître, le Pont-vieux sur le Tarn (l’un des plus anciens de France) et la cathédrale Sainte-Cécile, chef-d’œuvre de l’art gothique méridional aux décors Renaissance. Adossé à la cathédrale, le Palais de la Berbie abrite le musée Toulouse-Lautrec, consacré à ce grand peintre né à Albi en 1864. Dans l’écrin magnifique de ce palais où résidaient jadis les évêques d’Albi, vous ferez connaissance avec cet artiste atypique, singulier, attachant. Son univers de cabarets, maisons closes, cirques, champs de courses… s’exprime à travers une collection à nulle autre pareille d’affiches, de peintures, de dessins et de lithographies. Ne reste plus qu’à explorer les ruelles du centre historique, bordées de maisons à colombages héritées du Moyen Âge, en admirant les hôtels particuliers de la Renaissance, témoins d’une prospérité due au commerce du pastel, les jardins cachés, les escaliers, les fontaines, la halle du marché de style Baltard. Flâner sur les pas des grands hommes à Castres. Jaurès, Goya, Le Nôtre. De grands noms de l’histoire ont marqué Castres. La visite de la ville est une balade colo- rée et vivante. Le jardin de l’Évêché avec ses broderies de buis ne manque pas de noblesse et offre un écrin au musée Goya. Les maisons sur l’Agout, anciennes maisons de tanneurs, de teinturiers et de tisserands, déploient leurs façades aux tons pastel allant du blanc au vert, du bleu à l’orange. Jean Jaurès, l’enfant du pays, domine de son piédestal la place du même nom…