ART

CAPTAIN CO où la peinture classique version XXIe siècle

L’artiste livre des œuvres d’une grande force, réunissant la technique, la référence au passé, la pertinence et la force d’une écriture picturale contemporaine.
Par Gabrielle Gauthier

Rien n’est jamais purement original, comme sorti du néant. La référence au passé est inévitable. Et si beaucoup d’artistes se sont essayés à la réinterprétation d’œuvres classiques, peu ont réussi à orchestrer la fusion entre la référence, qui doit apparaître d’emblée, et leur style personnel. Empreint d’une grande tradition de la peinture, Captain Co, peintre virtuose, relève le défi haut la main ! La qualité de son travail est ainsi multiple. Avec une très grande maîtrise technique, il fait acte de « fidélité » aux grands Maîtres et à leurs œuvres, restituant des histoires ancrées dans l’inconscient collectif, tout en parvenant à donner une vision contemporaine, voire urbaine à ce répertoire pictural. Un « dialogue » dans le temps et dans l’espace pour des toiles qui se regardent certes à l’aune du temps passé mais apparaissent surtout comme recelant la capacité à la fois d’émouvoir et de questionner.

Le classique académique te passionne-t-il toujours autant ?

Toujours… mais j’essaye de faire évoluer ma représentation du classicisme, de franchir une étape en replaçant les sujets des tableaux classiques qui m’inspirent, et qui sont inscrits dans l’inconscient collectif, dans mon univers. Après avoir sélectionné plusieurs toiles d’un même sujet, à l’image de Diane sortant du bain que beaucoup d’artistes ont représentée, l’idée est de rechercher la mise en scène la plus symbolique mais aussi celle qui correspond aux personnes qui m’entourent et que je ferai poser lors d’une séance photo. Une façon pour moi de travailler comme les peintres classiques mais avec les moyens modernes et, surtout, d’approfondir ma démarche artistique en amplifiant davantage le classique contemporain de mes toiles à travers des mises en scène personnelles tout en conservant ma ligne directrice.

>> Lire la suite