DÉCORATION

Ron Arad Créateur protéiforme, audacieux, sans contraintes ni frontières

L’un des designers les plus influents du monde échappe depuis toujours à tout classement. Artiste dans l’âme, ce maître de l’expérimentation façonne la matière comme personne pour son plaisir mais aussi pour de nombreux éditeurs de mobilier.
Par Joséphine Duncan

L’architecte et designer israélien occupe une place de choix dans le gotha des créateurs contemporains. Débarqué sur la scène britannique du design dans les années « Post-Punk », il accède très rapidement à la notoriété internationale par son style singulier, marqué en grande partie par l’expérimentation des formes et des matières. Celui qui navigue allègrement entre le design, l’architecture et les arts plastiques, expose d’ailleurs certaines de ses créations dans les collections de Design des plus grands musées, notamment au Centre Pompidou à Paris qui lui a même consacré une rétrospective en 2008 intitulée « No Discipline », illustrant son refus « d’être catalogué comme architecte, designer ou artiste, et de m’interdire un champ d’expérimentation ».

Une tradition sculpturale

Né à Tel-Aviv en 1951, ce Londonien d’adoption a imposé un style reconnaissable entre tous, largement dominé par la courbe comme en témoigne l’étagère Bookworm ou le fauteuil Big Easy. Ron Arad fonde son premier studio One Off Ltd en 1981 avec Caroline Thormann. La réussite ne se fait pas attendre : il signe ses premiers succès avec notamment les fauteuils Rover (1981) et Well-Tempered Chair (1986), puis avec l’emblématique étagère Bookworm (1993).

>> Lire la suite